Célébrer ce qui compte le plus

« Les enfants doivent être vus, pas entendus. »

Nous avons tous déjà entendu ce vieil adage. Mais rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité.

Tous les enfants, même les plus jeunes, ont des opinions bien arrêtées sur ce qui se passe dans leur vie. Et ils méritent de participer aux décisions qui les concernent. J'ai trouvé que cela était vrai de mes propres expériences d'enfance, mais un incident particulier me vient à l'esprit.

Quand j'avais environ huit ans, mon frère et moi avons suivi un programme parascolaire. J'adorais avoir la chance de passer du temps avec mes amis à la fin de la journée, mais l'école avait une règle qui me dérangeait vraiment : peu importe le temps qu'il faisait, nous devions tous sortir pour une récréation du soir.

Cela me semblait tout simplement faux, alors j'ai rallié un groupe d'amis et nous avons organisé une manifestation. Nous avons créé des pancartes, enregistré une chanson et défilé dans les couloirs.

Ce soir-là, mes parents ont reçu un appel d'un surveillant d'école furieux, qui était outré par notre insubordination.

Plutôt que de me mettre à la terre, mes parents ont pris un moment pour écouter mon point de vue. Ils ont convenu que mes amis et moi avions un point valable, alors ils ont choisi de parler pour nous. Et voilà, l'école a changé les règles et nous a permis d'avoir une récréation à l'intérieur. Cette expérience a profondément marqué ma vie. Très jeune, j'ai vécu de manière puissante ce que signifie être vu et entendu.

Chaque enfant a le droit d'être entendu. Lorsque les enfants peuvent s'exprimer sur les problèmes auxquels ils sont confrontés dans leur vie quotidienne et lorsqu'ils sont soutenus par des adultes qui les écoutent, les enfants peuvent changer le monde dans lequel ils vivent.

Qu'il s'agisse de petits changements comme mes amis et moi avons fait avec la politique de récréation, ou de grands changements comme la défense de lois pour lutter contre le racisme ou se protéger de la violence, la participation des enfants à la prise de décision peut améliorer leur qualité de vie et rendre la vie meilleure pour ceux qui les entourent . La capacité des enfants à s'exprimer et à se faire entendre lorsqu'ils font valoir leurs droits les place également sur la voie de la vie pour devenir des citoyens plus activement engagés.

La Journée nationale de l'enfant est le 20 novembre, et c'est le moment de célébrer l'engagement de notre pays à défendre les droits des enfants. Cette journée spéciale reconnaît deux événements historiques : la signature en 1959 de la Déclaration des Nations Unies sur les droits de l'enfant et l'adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (CNUDE) en 1989.

En tant que mère et défenseure de longue date des enfants, je ne vois rien que je voudrais célébrer davantage. Pourtant, la Journée nationale de l'enfant est l'une des journées les moins reconnues de l'année. Bien qu'il se situe entre deux des fêtes les plus populaires pour les enfants - Halloween et Noël - beaucoup de gens n'en ont jamais entendu parler. Ces vacances créent d'excellentes occasions de s'engager avec les enfants, mais célébrer leurs droits est tout aussi important. C'est l'un des plus beaux cadeaux que nous puissions offrir à nos enfants.

Lorsque les enfants connaissent leurs droits et que les adultes sont équipés pour faire entendre leur voix, ils peuvent s'épanouir et atteindre leur plein potentiel. Les 8 millions d'enfants au Canada connaîtront une enfance plus saine et plus heureuse lorsque nous respecterons leurs droits.

Les enfants ont des idées et des opinions précieuses qui sont cruciales pour le développement de politiques véritablement centrées sur l'enfant. Lorsque les jeunes sont informés et engagés, de meilleures décisions seront prises au sein des familles, des écoles et même aux plus hauts niveaux du gouvernement. Un changement efficace et durable ne peut se produire que lorsque nous agissons avec les enfants, pas pour eux.

En cette Journée nationale de l'enfant, Les enfants d'abord Canada appelle les Canadiens à montrer leur soutien aux enfants. Nous vous invitons, vous et votre famille, à vous joindre à notre célébration numérique le 20 novembre à 13 h HE.

Lors de l'événement de cette année, des enfants et des jeunes de partout au pays discuteront de ce que signifie être #SeenAndHeard. Organisé par CBC Kids News, l'événement amplifiera également les voix des jeunes militants qui s'expriment sur le changement climatique, le racisme et d'autres mouvements sociaux. Les principaux porte-parole du Canada pour les droits de l'enfant, les chefs de file du gouvernement et de l'industrie se joindront également à la discussion.

Ensemble, nous pouvons parler pour les enfants et nous pouvons aider les enfants à s'exprimer. Voulez-vous vous joindre à moi pour écouter ce qu'ils ont à dire ?

 

Children First Canada est ravi de célébrer la Journée nationale de l'enfant avec des enfants, des jeunes et des adultes d'un océan à l'autre!

Nous vous invitons à nous rejoindre pour un événement numérique interactif – pour les enfants
et les adultes – le 20 novembre à 13 h HE.

S'inscrire maintenant

Fondateur et PDG de Children First Canada

Partagez ceci !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email