Les enfants ne sont pas de petits adultes

Je suis fier d'être président et chef de la direction du CHEO, un centre de santé et de recherche pédiatriques situé dans la capitale du Canada. Notre équipe incroyable aide les tout-petits, les adolescents de taille adulte et tout le monde entre les deux. Nous pensons qu'il n'y a pas de meilleur service que de prendre soin et de soutenir les enfants et leurs familles - quand, où et comment ils en ont le plus besoin.

Je suis aussi le fier papa d'un bambin très occupé. Il y a de fortes chances que, si vous lisez ceci, vous ayez vos propres enfants ou un jeune dans votre vie que vous aimez beaucoup. Ensemble, les enfants et les jeunes au Canada sont un #8MillionStrong incroyable.

Ils sont vraiment forts ! Surtout à travers cette pandémie de COVID-19.

Et ils ont eu besoin de leur force – et de notre soutien – pour faire face aux défis que cette pandémie a mis sur leur développement, leur santé mentale et physique, leurs relations sociales et leur scolarité, d'une manière qu'ils n'oublieront pas. Nous avons tous entendu les histoires difficiles qui soulignent ces défis. Une étude récente de la section canadienne de l'UNICEF a classé le Canada au 30e rang sur 38 pays riches en matière de soins aux enfants. Laissez-le pénétrer – le Canada est presque en bas de la liste.

Nous rêvons tous grand pour les enfants que nous aimons, mais « grand » signifie des choses différentes pour chaque enfant ou jeune. Ce qui est significatif pour un enfant ne l'est pas pour un autre, selon sa situation. À l'heure actuelle, les adultes ne font pas assez pour aider à réaliser tous ces rêves, et nous avons un rôle à jouer pour aider les enfants. Ils sont, après tout, la prochaine génération de leaders et d'acteurs du changement. Il est de notre devoir de les préparer au succès.

La première chose que nous pouvons faire en tant que nation pour mieux soutenir les enfants et les jeunes est de nous rappeler qu'ils ne sont pas de minuscules adultes. Ils vont à l'école, c'est leur travail. Ils ne votent pas. Ils ont des maladies et des troubles uniques. Ils ont besoin de plans de soins qui tiennent compte de leurs besoins de croissance et de développement. Ils comptent sur les parents, les tuteurs et les soignants, en d'autres termes, nous tous, les adultes.

Gardez ces deux questions clés en tête : les besoins des enfants sont-ils satisfaits ? Que pouvons-nous faire pour aider les enfants et les jeunes à s'épanouir?

Appliquez ces deux questions et vous vous surprendrez à penser différemment lorsque vous lisez et assimilez des informations. Faites défiler vos réseaux sociaux comme un détective et regardez les informations comme un journaliste d'investigation. Posez ces deux questions d'histoires sur la médecine, l'éducation, l'équité et le logement. Et n'ayez pas peur de parler, de repousser et d'agir.

Utilisez le principe directeur selon lequel « les enfants ne sont pas de petits adultes » comme votre super pouvoir et faites partie de la solution.

Nos #8MillionStrong sont plus forts avec chacun d'entre nous à leurs côtés.

Nous pouvons le faire. Les enfants comptent sur nous.

Alex est chef de la direction du CHEO, le centre de recherche et de santé pédiatrique du Canada. Pour plus d'informations, visitez www.cheo.on.ca (@AlexMunter @CHEO sur Twitter)

Partagez ceci !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email